15. Graffiti navals dans le bassin méditerranéen

C’est vers le IXème millénaire avant notre ère, que les Hommes ont pratiqué la navigation en Méditerranée. Grâce à des preuves indirectes nous connaissons certaines voies de navigation. Depuis toujours ces marins ont voulu laisser une trace de leur activité, c’est ainsi qu’ils se sont mis à graver ou peindre leur monde maritime partout où ils se trouvaient. Le bassin méditerranéen compte beaucoup de lieux à graffiti navals. Tous les pays, toutes les îles ont leurs sites à graffiti, ces lieux vont du bord de mer (marché de Liptis Magna en Libye) jusqu’en montagne à 2200m d’altitude (Mont Bégo, France). On les trouve dans des endroits aussi dissemblables qu’une prison (prison de Victoria, Ile de Gozo), une cathédrale (Palma de Majorque), un four à boulets (Iles de Lérins, France)… Nous allons naviguer dans ces pays méditerranéens pour découvrir les sites et les gravures de ces marins d’un autre temps.

À propos de Jean-Marie STRANGI :
Préhistorien depuis 30 ans, il effectue des recherches en archéo-organologie. Spécialiste des relevés de pétroglyphes, membre de l’association Graf&Mers.


    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Top

    Pin It on Pinterest

    Shares
    L'association du GR.GA (Groupe de recherche en Graffitologie Ancienne) à pour buts : préserver, étudier et publier les graffitis anciens