02. Des compagnons du dernier des Mohicans à Cognac (Charente, France)

Graffiti anciens venant du nouveau monde.

En matière cinématographique, Cl. AZIZA rappelait dans Le Monde des 27-28 décembre 1994 qu’il fallut attendre 1911 pour voir à l’écran le Dernier des Mohicans. Dix adaptations suivirent parmi lesquelles celle de M. TOURNEUR (1920) avec W. BEERY, restée célèbre à juste titre. On lui préférait, jusqu’à ce jour, celle de G. B. SEITZ (1936) où l’impassible R. SCOTT faisait merveille, encore que S. FORREST dans le film de J. L. CONWAY (1977) n’ait pas démérité.

L’adaptation de M. MANN (1992), malgré quelques changements et coupures, demeure d’une fidélité profonde à l’esprit du roman : « Sans doute la performance de D. DAY-LEWIS y est-elle pour quelque chose. Mais aussi cette espèce de nostalgie si perceptible à travers les images d’une nature encore protégée de la folie des hommes mais si près de devenir civilisée »…

À propos de Luc BUCHERIE :
Auteur de très nombreuses recherches et publications sur les graffitis maritimes anciens dont il est un spécialiste incontesté et fréquemment consulté.


    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Top

    Pin It on Pinterest

    Shares